Quels objets vous ne devez pas transporter dans votre valise ?

Dans un souci de sécurité aérienne et pour le confort des passagers, certains objets sont strictement prohibés à bord des avions ou ne peuvent être embarqués qu’en suivant certaines restrictions.

C’est pourquoi, en tant que voyageurs, vous devez prendre connaissance des objets réglementés afin de mieux faire votre bagage cabine. La plupart du temps, ils varient en fonction de votre destination. Pour vous faciliter la tâche, cet article fait le décryptage des éléments concernés.

La catégorie des objets interdits en soute

Dans cette catégorie, on retrouve les objets périssables ou fragiles, les titres négociables, la monnaie, les antiquités, les bijoux, les œuvres d’art, les cachets, les échantillons, les manuscrits, les documents, les disquettes et les autres objets de valeurs.

En effet, concernant ces effets personnels, les dédommagements sont quasi impossibles en cas de perte ou de dommages. C’est la raison pour laquelle il convient de les placer dans votre bagage à main. Ainsi, vous les aurez sous votre propre surveillance.

Ces dispositions s’appliquent aussi aux médicaments à prendre durant le vol ou à l’arrivée, aux cigarettes et appareils électroniques. Cependant, il ne s’agit pas d’un souci de dédommagement, mais du fait des risques qu’ils comportent.

Toutefois, en ce qui concerne les appareils fonctionnant avec une batterie au lithium, ils sont aussi bien interdits dans les bagages à main, les bagages cabine mais également en soute. Selon les conditions, ces appareils peuvent être autorisés. Ainsi, vous découvrez dans le guide des règlements de compagnies et aussi de l’IATA, les conditions qui permettent leur transport sous permission.

La catégorie des objets autorisés sous des conditions

Dans cette catégorie sont rangées les armes à feu et la poudre pesant au plus 5 kg, et cela, dans le cadre des sports de tir. En effet, l’autorisation est accordée sous certaines conditions.

Tout d’abord, la personne qui portera et utilisera l’arme à feu en question doit présenter au préalable sa licence. Mais aussi elle doit obtenir une autorisation préalable de la part d’une institution compétente et également de la compagnie aérienne.

Par ailleurs, le déclencheur et la bougie doivent être retirés et placés dans une boîte en bois ou en métal. Le but vise à éviter qu’ils bougent et s’entrechoquent. De plus, les personnes dont la profession leur confère une permission spéciale et conformément à la loi sont autorisées à en porter. Toutefois, ils devront aussi présenter le permis de port d’arme au préalable.

Ces dispositions s’appliquent également aux bagages cabine mal fermés ou dont le contenu déborde. En fait, ils sont aussi soumis à une permission. Le sac concerné devra être enregistré une fois qu’il est fermé correctement.